www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr

 avec l'aimable concours de Christian Bentz

 

 

A la croisée de la rue

Louis Aubrat

& du chemin rural

dit du saule à Berthelin,

une croix dédiée au curé Pierre DOUGE.

 

Pierre Louis Célestin DOUGE,

nait à Neuville sur Seine

le 31 décembre 1798;

Curé de Fontvannes

du 2 janvier 1851 au 13 juillet 1870,

où il décède, il est  l' auteur de divers ouvrages  sur les antiquités civiles,

qu'il lègue:

  à l’abbaye bénédictine

de Mesnil St Loup.

 

Aux archives départementale:

figurent ses travaux précieux sur le village de Bucey en Othe,

(privé de nombreux documents détruits dans l’incendie de la mairie en 1834)

 

la rue d'ORVALE-

peut être unealtération de or & valoir

car son origine viendrait d'une variété de sauge employée en médecine, ce qui était donc précieux.

 

l'impasse du Plessis

chemin conduisant à la ferme du Plessis

autrefois ferme fortifiée tenant lieu de château.

 

 

                                    Rue Louis AUBRAT

                    ( de la place en direction d'Estissac)

Louis Jules AUBRAT, naît à Fontvannes le 22 janvier 1920. Il est de  la classe 1940 non appelée. Convoqué par le 31 octobre 1942 par les autorités de Vichy, comme tous ceux des classes 1940-41-42, il est réquisitionné pour le service du travail obligatoire(STO*) en Allemagne 

& affecté comme forgeron  à l’entreprise Menck & Hambrock à Hambourg. Il meurt dans le bombardement aérien du 25juillet 1942.

(*) 600 000 jeunes nés entre 1920 & 1924 seront ainsi réquisitionnés  de force. 80 000 n’en reviendront pas, victimes de bombardements ou de maltraitance

 

                                   Rue Léandre DENIS

                          (de la place en direction de Troyes)

Léandre Emilien DENIS, naît à Fontvannes le 24 avril 1904 ; il effectue son service militaire en 1924  dans le 83ème régiment d’infanterie de Troyes sous le matricule 1507.

Le 19 septembre 1931, il épouse Jeanne Petit.

Rappelé en septembre 1939, il est fait prisonnier en juin 1940 et conduit en captivité  au camp de travail de Langenbielau(1) en basse Silésie(2), où il décède le 12 janvier 1941

(1) aujourd’hui Bielawa. Ce camp faisait partie des 97 « sous camps » dépendant de Gross-Rosen

(2)La basse Silésie, fief du royaume de Pologne, passe successivement sous la coupe du royaume de Bohême, du saint empire germanique, de l’Autriche, puis de la Prusse en 1712, elle réintègre la Pologne en 1945

 

A la mémoire des otages, pris par les allemand du 24 août 1944

Ils sont  fusillés à la Rivière de Corps

le 25 août, jour de la libération de Fontvannes

 

Rue Jacques GERMAIN

ex route de Macey

Jacques Roger  GERMAIN,

né le 31 juillet 1922 à Gennevlliers

 

Rue Jean PAQUET

Jean Floria PAQUET né à Paris

le 22 septembre 1912,

il était facteur à Fontvannes.

 

Rue Roger VENELLE

Roger André VENELLE, né à Macey

le 24 avril 1914, il habite Troyes et travaille à la SNCF et fait partie du réseau de résistance « FER » avec le grade de sous-lieutenant; mais c’est le hasard qui le désigne comme otage.

 

 

 Les combats du 25 août 1944

 

Une  plaque & deux stèles honorent la mémoire des lieutenants Bernard Dulou

& Joseph Dangoumau

tombés au champs d’honneur

lors de la libération de Fontvannes.

 

la stèle du lieutenant Dangouma

a eté élévée sous le mandat de

Jean-Claude Nérac sous l'impulsion

de Marcel Danioux & de Paul Bitouzet

 

l'ex rue des noyers porte le nom du lieutenant Bernard Dulou

mais la stèle s'élève à l'endroit,

où blessé,

il fut achevé par les allemands.

 

 

 

                                          Rue des A F N  - (route de Dierrey)

                            x x

 

Terre de conquête, l’Afrique du Nord connaît les dominations romaines, et Vandales, puis passe sous influence byzantine qui engendre la reconstitution de principautés berbères. Dès 644, les musulmans de l’Arabie partent à la conquête du Maghreb jusqu’à l’océan atlantique et au sud de l’Espagne.-de nombreuses révoltes émailleront cette période-Au XIIème siècle le mythe de l’invincibilité musulmane prend fin, avec le début de la reconquista espagnole qui s’achèvera  en 1492 . C’est en 1556 qu’est fondé la « résidence d’Alger » sous la protection de l’empire ottoman pour résister aux incursions espagnoles & portuguaises.

En 1793, force est de constater les bonnes relations entre la France & la résidence d’Alger qui assure fournitures de blé & prêts financiers. Ces relations battent froid quand les Bourbons, revenus au pouvoir, revoient la dette française à la baisse, le Dey comprend qu’il ne sera remboursé, ni des prêts consentis, ni des livraisons de blé;  mais ce qui fera déborder le vase, sera la fortification illégale d’un entrepôt sur le sol algérien concédé aux français. Le Dey exprimant son mécontentement à l’ambassadeur, le soufflette de son éventail, ce sera pour Charles X, en mal de notoriété et de trésorerie, le prétexte d’une expédition punitive avec 37000 soldats, qui se borne à prendre positions sur quelques points de la côte. Le Dey cède, nous sommes en 1830.

En 1834, le gouvernement français décide une occupation restreinte, il se heurte à un adversaire de taille : l’émir Abd-el-Kader , qui sait tour à tour négocier et recourir brusquement à la force

1840 Bugeaud est autorisé à étendre l’occupation ; délaissant la tactique traditionnelle, il entreprend une guerre d’usure & de razzias, terriblement efficace, (villages brûlés, cheptel anéanti, récoltes détruites) poussant l’émir à se rendre en 1847.

Interné en France, il est libéré par Napoléon III et se réfugie en Syrie

Il est admis que la population chuta d’un tiers en 20 ans

En 1870, les conquêtes sont consolidées jusqu’aux limites du grand désert, 

En 1881 l’Algérie est considérée comme pacifiée et le régime civil prévaut non sans flottement, car en parallèle, de 1830 à 1900, affluent les colons. Se pose alors la question entre le  pour et le contre d’une assimilation

Dès 1900, l’autonomie financière s’impose, mais l’accroissement  de la population française et espagnole, principalement, engendre des problèmes aigus dans la concession des terres, et les rapports avec les autochtones sous l’emprise d’un état d’esprit nationaliste favorable à l’émancipation.

Dès 1902, le Sahara annexé, l’élite des « jeunes algériens » réclame des réformes; retardées par le conflit de 1914 - 1918, elles sont mises en application en 1919 se heurtant déjà à la résistance des européens d’Algérie; en 1925-27 une nouvelle réforme déclenche de véhémentes protestations.

La situation se détériore un peu plus avec l’accroissement de la population musulmane, la difficulté d’accès au crédit rural poussant les paysans vers les villes et multipliant le nombre de chômeurs. Après la seconde guerre mondiale, dans laquelle l’Algérie joue un rôle de premier plan, le mouvement nationaliste déclare dès 1945 «  la nation algérienne constituée » le climat se tend, émaillé de troubles sanglants jusqu’au «  massacre de Sétif »

1948 les mouvements nationalistes réclament, ou le statut de légalité, ou l’indépendance

La lutte armée débute dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1954 ( la toussaint rouge) la Front National de Libération assigne au combat pour la reconnaissance et une souveraineté algérienne une et indivisible et recoure aux attentats terroristes. La France prend alors de sévères mesures militaires pour protéger les vies & les biens des européens sur tout le territoire

 ( 1 750 000 soldats sont envoyés pour cette mission de 1954 à 1962).

Devant l’impuissance du gouvernement face à la crise, le président René Coty fait appel au général de Gaulle qui s’attelle aussitôt à un vaste programme de réformes, tandis que  les opérations militaires s’imposent de plus en plus contre une rébellion contenue, mais non anéantie

1959,  le droit du peuple algérien à s’autodéterminer est accordé, l’agitation sévit cependant à Alger et se traduit par des émeutes & des  barricades. Les autorités ripostent par  l’arrestation des dirigeants, tout en essayant de rétablir le calme en vue des élections.

Les entretiens franco-algériens laissent penser qu’une négociation peut s’envisager, il n’en fut rien, les chefs de la politique algérienne durcissent leur attitude, et redoublent d’efforts pour hisser leur cause  au niveau international; il faut attendre la rencontre de Gaulle - Bourguiba en février 1961  pour que s’amorcent véritablement les négociations.

Le 21 avril, à Alger, une insurrection militaire se dresse contre sa politique, vite réduite, l’O A S entre alors  dans la spirale  des attentats tant en France qu’en Algérie.

Les accords signés à Evian, le 19 mars 1962, aggravent les tensions entre les européens, avides de garanties et les algériens tenus par l’organisation rebelle. Ce sera l’exode dramatique vers la métropole, des français & des musulmans attachés à la France.

Le 1er juillet, un vote massif fait basculer la république algérienne dans l’indépendance, mettant fin à 132 ans de présence en Algérie.

                                   Les plaies restent ouvertes

               Evolution démographique : 1856 : 2 490 000 habitants

             1906 : 5 231 000 - 1954 : 9 529 000 - 2019 : 43 000 000

Deux associations de mémoire en France:

la FNACA commémorant la signature les accords d'Evian le 19 mars

les AFN commémorant la fin des violences le 5 décembre,

sur décision de  Jacques Chirac.

Depuis 2003, le 25 septembre une journée nationale est décrétée en mémoire des harkis & membres des formations supplétives.

 

 

 

Place Charles de Gaulle


Militaire- écrivain militaire-

homme d’état


Lille

22 novembre1890-

Colombey les 2 églises

9 novembre 1970

 

Saint – Cyrien, il apprend le métier sous les ordres

du colonel Pétain,

qu’il retrouve  au 33ème régiment d’Arras en 1912.

Muté au front ; il est blessé à trois reprises, laissé pour mort, le lieutenant est en réalité fait prisonnier en 1916, et tente

5 évasions sans succès.

 

Il ne sera libéré qu’à l’armistice.

Dirigé directement en Pologne, après le conflit, le capitaine revient en France en 1921 pour épouser Yvonne Vendroux,

qui lui donnera 3 enfants.

Affecté en 1931 au secrétariat général de la défense où il s’initie aux affaires de l’état, il réfléchit aux réformes de l’armée et des relations avec la politique.( Marqué notamment par l’impact des chars sur la décision finale lors du 1er conflit mondial, il sera le chantre, peu écouté, de la création de divisions blindées)

Colonel en 1937, il commande un régiment de chars, puis assure en 1939 le commandement par intérim de la division blindée de la 5ème armée. Il s’illustre en 1940. Nommé général  le 1er juin 1940, il est appelé comme sous secrétaire d’état à la défense sous Paul Reynaud.

( le gouvernement siège à Bordeaux)

Apprenant sa démission le 16 juin,  au profit du maréchal Pétain signataire de l'armistice, de Gaulle part à Londres le 17 juin, avec l’aide de Churchill, pour organiser la résistance,

dont il sera l’inspirateur & le chef du dehors :

 

 -de Londres (l’appel du 18 juin), où il constitue le comité national français, sorte de gouvernement provisoire dont il s’attribue la présidence, il organise ce qui deviendra les forces françaises libres - FFL,  resserrant à partir de 1942 les liens entre la France libre  et la France occupée, en chargeant Jean Moulin d’organiser le comité national de la résistance -CNR –

représentant toutes les tendances politiques.

 

-puis d’Alger à partir de mai 1943, où mal aimé des américains, il partage la direction avec le général Giraud, qui s’effacera assez vite.

Le 3 juin 1944, il crée le gouvernement de la république française

Le 20 août il débarque à Cherbourg, le 25 août, il installe son gouvernement dans le Paris libéré,

signifiant que Vichy n’était qu’une parenthèse

Le 10 décembre il signe un traité d’alliance avec l’URSS

Le 13 décembre, il est élu chef du gouvernement ; en divergence avec une partie de l’assemblée sur la conception de l’état & du rôle des partis, il démissionne de ses fonctions, et crée le parti du rassemblement pour le peuple français –RPF (il mène campagne pour la réforme de la constitution, obtenant un gros succès en 1951, démenti par un recul considérable en 1953. Il commence alors sa  « traversée du désert »qui  prend fin en 1958, sur l’appel du président Réné Coty pour résoudre la crise consécutive à l’affaire algérienne. Le 1er juin il fait approuver la nouvelle constitution par référendum.

Le 8 janvier 1959, il est élu président de la république. Nanti de pouvoirs très importants, il accorde l’indépendance aux colonies, et soumet sa politique algérienne au référendum, en 1961. Du putsch des généraux d’Alger, échappant à un premier attentat,

il en ressort avec un pouvoir illimité.

19 mars 1962 la signature des accords d’Evian reconnait  l’indépendance de l’Algérie.

La même année, il est élu président au suffrage universel, et infléchit sa politique extérieure en se rapprochant de l’Allemagne, s’oppose un marché commun étendu, en refusant surtout l’entrée

de la Grande Bretagne, mène une politique nationale indépendante, en secouant le joug américain, en améliorant sans cesse les relations avec l’URSS et en se dotant de la force nucléaire. Son objectif : rétablir la grandeur de la France jusqu’à l‘Oural, de Paris à Tamanrasset .

Il reconnait la Chine et entretient des rapports confiants

avec le tiers monde.

Il échappe à un second attentat.

1965 il est réélu au second tour face à François Mitterrand

1968 la crise intérieure le pousse à

- dissoudre l’assemblée, les élections lui apportant une majorité

- mettre en chantier des réformes compromises par la crise financière,

& appelle  à un plan d’austérité

1969 désireux d’accélérer la régionalisation et de réformer le sénat, et peut être pour tester sa popularité, il organise un nouveau référendum où le non l’emporte. Fidèle à sa parole, il se démet de ses fonctions au lendemain des résultats et se retire à Colombey les 2 églises,

où il décède le 9 novembre 1970.

Ses obsèques, qu’il voulait privées, (sa famille, les compagnons de la libération, les habitants du village) donnèrent lieu à des manifestations nationales & internationales

 

L’écrivain militaire :La discorde chez l’ennemi 1921 -

au fil de l’épée 1932-vers l’armée de métier 1933-

la France & son armée 1938

-mémoires de guerre -1954-56-59 L’effort -publié en 1962 –

mémoires d’espoir 1970, sa disparition laissant le tome II  inachevé

 

Que dire de ses relations avec Churchill, chacun oeuvrant dans l’intérêt de son pays, l’un tourné vers l’Europe, l’autre gardant plusieurs fers au feu, toujours au plus près des américains, tout en soutenant de Gaulle contre vents & marées. Admiratif du grand homme, de Gaulle se rendra à ses obsèques en tenue de général. Tout un symbole.

 

la rue Pierre Brossolette

ex route de Bucey

 

Pierre Brossolette

25 juin  1903 - 22 mars 1944


Publiciste & homme politique,

il fut  l’un des membres les plus actifs de la résistance intérieure,

héros de la première heure,

il est arrêté par la Gestapo en 1944 ; torturé,

il se donne la mort pour ne pas parler.

 

Il repose au Panthéon depuis le 27 mai 2015

 

 

 

 

 

Syndicat d'Initiative Intercommunal des Portes du Pays d'Othe - 2 rue Laurent Lesseré - 10190 ESTISSAC - Tél : 03 25 40 42 42

réalisation OvOtix - motorisation Clé de Site

 

 

 

 ok
Inscription à la newsletter : 
 ok
Vous êtes ici > COMMUNAUTE > > fontvannes rues
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr

la rivière Ancre

www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr

Bercenay en Othe

www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr
www.ccportesdupaysdothe.fr

 

 Syndicat d'Initiative Intercommunal Vanne Pays d'Othe

papillon belle dame

logo des Portes du Pays d'Othe

Juin 2024
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23